Femmes protestantes (4)

Isabeau Vincent

01 avril 2018

C’est au moment où les choses vont au plus mal pour les réformés en France que va se faire entendre la voix d’Isabeau Vincent. On est en effet, en 1688, sous le règne de Louis XIV qui a décidé de supprimer définitivement le protestantisme dans son royaume.

À la mémoire des « petits prophètes » (© DR) Depuis qu’il exerce le pouvoir, il a annoncé sa volonté de réunifier son peuple selon la devise une foi, une loi, un roi. Il ne veut plus de l’exception ouverte par l’Édit de Nantes, de son grand-père Henri IV, qui permet à la minorité de la RPR (Religion prétendue réformée) de pratiquer une foi différente. Il commence par réduire le nombre des lieux où l’exercice du culte est autorisé : on y détruit le temple. Il réduit les professions ou...
Article réservé aux abonnés - Pour vous abonner : cliquez ici
Marjolaine CHEVALLIER,
maître de conférence honoraire à la faculté de théologie protestante de Strasbourg

Commentaires