Mêler environnement et spiritualité

Jean-Pierre Charlemagne

31 octobre 2019

S’il est aujourd’hui connu comme l’un des coprésidents du label Église verte, le parcours de Jean-Pierre Charlemagne, père de quatre enfants et grand-père de huit petits-enfants, n’a en fait jamais cessé de tisser le souci pour l’environnement et une vie spirituelle intense. Rencontre avec l’un de ceux qui portent la question écologique au sein des Églises en France.

Son agenda de retraité est bien chargé. « Ce trimestre-ci, j’en suis à six allers-retours à Paris pour différentes commissions et comités autour des questions environnementales : label Église verte, réseau Bible et Création, commission environnement et justice climatique de la Fédération protestante de France… » Pas facile, a priori, dans ces conditions de trouver l’occasion d’une rencontre. Mais son pragmatisme et sa préoccupation constante de chercher des voies écologiquement durables lui f...
Article réservé aux abonnés - Pour vous abonner : cliquez ici
Gérald Machabert
journal Réveil

Commentaires