Lieux de paix (5)

La maison aux volets bleus

01 mai 2018

Une histoire d’amour peut naître entre une maison décatie et une personne qui la visite pour la première fois. Ce sont justement ses « rides », son histoire, qui feront d’elle, pour sa nouvelle locataire, un lieu où vivre en paix.

(© Guylène Dubois)   Tu ne choisis pas les lieux qui t’habitent. Ils s’emparent de toi. Tu les aimes, sans savoir dire pourquoi et en dépit de toute apparence. Tu ressens pour eux une sorte de familiarité, une connivence et un accueil qui se trouvent déjà là et que tu ne maîtrises pas.   Le presbytère de Carnon-Plage se dissimule à moitié derrière le temple, aujourd’hui abandonné, de la rue Grassion-Cibrand. Quand tu es encore derrière le portail en fer forgé qui sépare l’espace d...
Article réservé aux abonnés - Pour vous abonner : cliquez ici
Guylène DUBOIS,
directrice d’antenne de la radio FM-Plus à Montpellier

Commentaires