Femmes protestantes (8)

Suzanne de Dietrich (1891-1981) et la Cimade

01 octobre 2018

Tous les mois, nous partons à la rencontre d’une femme qui marqué l’histoire du protestantisme par son engagement, son charisme et ses idées novatrices. Éducation, théologie, santé, nous retrouvons ces femmes dans leur quotidien de foi.

Suzanne naît la dernière des cinq filles du baron Charles de Dietrich, à Niederbronn, en Alsace alors allemande. Comme son père et plusieurs sœurs, elle souffre de malformations physiques (bras trop courts, difficulté à marcher, très petite taille). Paradoxe : malgré tout Suzanne voyagera beaucoup, aura une vie fort active. Elle ne va pas à l'école mais est prise en charge longtemps par une pédagogue et auxiliaire de vie. Elle perd sa mère à 9 ans et son père à 15 ans. (© DR)   Une...
Article réservé aux abonnés - Pour vous abonner : cliquez ici
Marjolaine CHEVALLIER,
maître de conférence honoraire à la faculté de théologie de Strasbourg

Commentaires