Le monastère de Bose en Italie

Une fraîcheur bienfaisante

30 novembre 2018

Bose, c’est un microhameau posé sur une campagne verdoyante, à cinquante kilomètres au nord de Turin, pas bien loin des vallées vaudoises. Cette oasis œcuménique retient des moines, des moniales et des visiteurs, qui trouvent là une autre respiration. Trois protestants vivent dans cette communauté originale fondée par Enzo Bianchi. Nous les avons rencontrés.

 

Sœur Sylvie n’est pas d’un âge canonique, mais elle peut faire figure d’ancienne. Plus de 30 ans de « maison »… « J’ai su tout de suite que Bose était le lieu où j’avais ma place. C’est ici que j’ai trouvé la lecture de la parole de Dieu la plus ouverte, la plus libre… C’était important, pour moi. » Ils sont 3 protestants dans une communauté d’environ 80 membres (sur différents sites), dont 55 à Bose même. Sylvie est camarguaise. Éducatrice spécialisée dans une vie antérieure, elle a tout lâc...
Article réservé aux abonnés - Pour vous abonner : cliquez ici
Séverine DAUDÉ,
journal Échanges

Commentaires