Une sexualité captive

01 février 2018

Depuis mai 68, de nombreux événements ont contribué à façonner une société plus « libre », notamment sur le plan sexuel. Mais, cinquante ans après, dans le domaine de la sexualité, les couples se trouvent perdus, souvent tiraillés par des injonctions contradictoires émanant de la société. Et les femmes, mais aussi les hommes, doivent encore lutter contre un regard les réduisant à leur seul rôle sexuel. Le combat pour l’altérité comme limite à la liberté n’est pas encore gagné.

Les combats menés par les femmes depuis mai 68 ne furent pas vains. Une majorité d’entre elles a le sentiment d’être parvenue au bout de quelque chose. Ces combats ont contribué à leur émancipation dans les domaines économique et intellectuel. Par exemple, plus aucun métier ne leur est inaccessible, tant ceux du bâtiment que ceux des filières intellectuelles. Mais il reste que, à diplôme égal, elles touchent 20 % de moins qu’un homme, qu’elles sont bien plus rares à occuper des postes à respo...
Article payant / bientôt disponible en ligne
Christophe JACON,
journal Ensemble

Commentaires