La Chartreuse de Valbonne

Accueillir, soigner et conduire à l’autonomie sociale

31 octobre 2018

Voilà un endroit qui porte bien son nom. Au fond d’un vallon dans un beau paysage de forêts et de vignes se cache un monument empreint d’une forte spiritualité. D’abord monastère de chartreux, ermites communautaires, puis hôpital, soignant des lépreux, la chartreuse de Valbonne a toujours su être à la fois un espace d’accueil et de protection. Aujourd’hui encore, sa vocation n’a pas changé. Le lieu est ouvert aux visiteurs et protège toujours des personnes en difficulté.

Quelques chiffres pour commencer. Depuis 1926, c’est l’association de secours aux victimes de maladie tropicale (ASVMT) qui mène toujours sa mission. 270 personnes accueillies, 200 employés, un établissement et service d'aide par le travail (ESAT), un foyer d’hébergement, un foyer de vie. La chartreuse de Valbonne est une institution sociale qui joue un rôle primordial dans le département du Gard. En 2001, l’agence régionale de l'hospitalisation (ARH) a retiré les agréments pour le bâtiment...
Article réservé aux abonnés - Pour vous abonner : cliquez ici
Nicolas Boutié
journal Le Cep

Commentaires