Un drôle de paroissien

Paul Lagrain  

01 avril 2020

Né dans une famille manouche, Paul Lagrain est touché par une infirmité motrice cérébrale (IMC) dès sa naissance. Cette épreuve lui a imposé un parcours très particulier qu’il a su, avec courage, transformer en atout...

Paul ne se déplace qu’en fauteuil roulant, mais il en a fait, du chemin ! Pourtant, c’est une vie de sédentaire qu’il a menée, d’institution en institution, quasiment depuis sa naissance en 1971. « Chez les Tsiganes, on ne place pas un enfant handicapé ou une personne âgée, ça n’existe pas ! La culture familiale est très importante. » Mais très tôt, Paul se retrouve « à titre expérimental », dit-il, dans des centres de dépistage précoce du handicap. Il vit en internat, loin des siens, de 7 mo...
Article réservé aux abonnés - Pour vous abonner : cliquez ici
Séverine Daudé
journal Échanges
#rencontre avec#Vie et Lumière

Commentaires