Aumônerie des prisons

Témoigner auprès de ceux qu’on voudrait oublier

01 avril 2018

Cela fait maintenant plus de douze ans que j’exerce le ministère d’aumônier régional des prisons pour la Fédération protestante de France. Lorsque j’étais jeune pasteur de l’Église réformée de France, je n’imaginais pas exercer cette fonction.

L’aumônier arrive un peu sur la pointe des pieds, avec appréhension et crainte. Qu’il soit pasteur ou laïc, il est toujours un personnage un peu à part. Une conviction a fait son chemin dans mon approche : on ne se rend pas en prison pour moraliser les coupables d’infraction ni pour espérer que par une conversion miraculeuse les vies changent en un clin d’œil. L’aumônier ne culpabilise pas les détenus. Il ne pèse pas sur les consciences. Il ne tient pas une comptabilité des âmes gagnées au Ch...
Article réservé aux abonnés - Pour vous abonner : cliquez ici
Frédéric VERSPEETEN,
pasteur, aumônier régional des prisons

Commentaires